Qu’est ce qu’Afrikalan?

Afrikalan est une distribution linux, à visée éducative, prévue pour fonctionner sur des nano ordinateurs, tels que Raspberry Pi (et ses dérivés). Son objectif de diffuser des ressources éducatives hors des pays dits « du nord » via une solution adaptée.

Un système « tout terrain ».

L’absence de courant et d’internet ne doit pas empêcher la diffusion de la pédagogie numérique.

Un boîtier Afriklan et un écran consomment 45W (4 fois moins qu’un ordinateur classique). Afrikalan n’est pas dépendant de la présence d’une connexion internet (tout le contenu éducatif est déjà stocké dans l’appareil).

Il est même capable de transférer son contenu éducatif vers les téléphones, répandus en zone rurale.

 

Accessible aux enfants

Dans les pays d’Afrique, les ordinateurs de bureau sont peu répandus et souvent perçus comme trop précieux pour laisser les enfants s’en servir, au risque que les adultes ne les laissent pas les toucher.

Présenté sous forme d’un petit boitier en bois, Afrikalan ne ressemble pas à un ordinateur classique. En plus d’un écran, il peut afficher son contenu sur les téléviseurs et les smartphones, qui sont bien plus accessibles aux enfants.

 

Durable

La question de la maintenance est cruciale dans tout projet impliquant du matériel informatique. Afrikalan est conçu pour ne pas nécessiter de maintenance (hormis le changement des pièces)

Afrikalan fonctionne avec Linux, et ne peut être perturbé par des problèmes de virus ou de logiciels indésirables. Par défaut il fonctionne en « lecture seule » et ne conserve donc aucune modification dans sa mémoire ce qui le protège des « déréglages ».

Les cartes Raspberry PI (ou analogues), sur lesquelles il est basé utilisent une alimentation et des câbles standard, faciles à trouver sur place s’il faut les remplacer.

 

Adapté à son contexte culturel

Les enfants africains doivent eux aussi avoir accès à des logiciels éducatifs parlant leur langue maternelle, et représentant le contexte dans lequel ils vivent.

Utiliser des logiciels libres permet de les modifier pour y intégrer des scènes familières aux enfants, ou bien de les traduire dans la langue maternelle des enfants.